Bruno Moinard

Président Fondateur

Je suis arrivé à Paris en 1972 pour intégrer l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art Olivier de Serres. C’était le type d’études auquel j’étais destiné. Né à Dieppe, marqué dès l’enfance par les paysages de Normandie et de Vendée, j’ai eu très tôt le besoin d’exprimer par le dessin ma vision de l’espace. L’espace réel comme l’espace rêvé. Le ciel, le vert, l’eau, les contrastes, les transparences, la lumière : cela passe, chez moi, par un dessin jeté, des couleurs lâchées qui deviendront ma « marque de fabrique » et l’ambassadeur de mes idées.

En 1978, diplôme en poche, je me rode sur quelques chantiers et découvre le métier. J’ai un jour l’opportunité de faire une « pige » chez Andrée Putman, la grande designer des années 1980. Alors que je suis engagé pour des petits dessins qui devaient m’occuper quelques jours, je reste 15 ans à ses côtés, au sein d’Écart International, dont je deviens le pilier créatif. Ensemble, nous referons des bureaux de ministres, des maisons de haute couture, des intérieurs de grands créateurs, mais aussi du Concorde.

En 1994, l’envie de liberté et le bonheur des rencontres me font prendre le large. D’abord en solo, puis avec une petite équipe, je réponds, contre beaucoup plus gros que moi, à des appels d’offres et à des demandes privées. Ça marche. Je me forge un relationnel et une identité, avant d’imposer ma marque.

En 1995, je crée 4BI, une agence d’architecture d’intérieur. J’ai la chance de devenir LE designer des boutiques de la maison Cartier, avec laquelle je ferai le tour du monde (nous en sommes à 470 réalisations aujourd’hui). Par ailleurs, la complicité née très tôt avec François Pinault me fait refaire le siège de la Fnac et, plus tard, celui de Christie’s, à New York, ou encore les chais de château Latour. Ce genre de fidélité est contagieuse : de nombreux dirigeants me confient leur environnement privé comme leurs implantations d’affaires. Depuis, nous avons conçu, imaginé, reconfiguré, rénové des dizaines de palaces, d’hôtels, de boutiques, de grands magasins, de musées, de maisons privées, d’appartements.

En 2007, je rencontre Claire Bétaille, diplômée des écoles du Louvre et Camondo : dès le premier contact, j’ai apprécié son engagement, sa joie de vivre. Elle n’était pas comme les autres. J’ai repéré son œil, son regard, sa précision. Je l’ai engagée. J’avais raison : en 2012, elle devient mon associée. Elle partage avec moi tous les projets, prend toute sa part à leur conception, leur réalisation et leur suivi.
En 2014, viscéralement designer depuis mes débuts chez Écart International, je crée Bruno Moinard Éditions, dédiée à la création et à l’édition de meubles et objets. Aujourd’hui, intemporelles, luxueuses sans ostentation, associant les plus beaux matériaux, nos créations font l’objet d’une collection annuelle. Présentées dans le « flagship » de la rue Jacob, ces collections sont présentes dans 11 villes emblématiques, dont New York, Shanghai, Moscou, Londres, Miami ou Vancouver. L’équipe de dix personnes est un formidable creuset, auquel nous associons les meilleurs artisans d’art français. Je suis d’ailleurs fier de produire 100 % français et de contribuer à la pérennité de cette filière.
En 2017, j’expose pour la première fois à Paris, dans la galerie Diane de Polignac, mes œuvres picturales. Le dessin, la vision, le geste jeté peuvent se suffire à eux-mêmes. Je suis peintre et j’adore ça : la liberté totale ! Avec ma peinture, je veux parler un langage universel, profond, énergique. Je suis heureux que mon travail s’expose, se recherche et s’accroche de plus en plus.
La création de Moinard Bétaille, en 2020, m’ouvre de nouvelles perspectives. L’association avec Claire Bétaille s’est renforcée d’année en année. Notre complicité est devenue une garantie et notre réussite valide le modèle d’agence harmonieux, ambitieux et pérenne que j’ai toujours souhaité. Aujourd’hui, avec près de 45 collaborateurs, nous accueillons avec enthousiasme, émotion et toujours autant d’envie des demandes venues du monde entier.

Architecte d’intérieur et designer, né le 4 avril 1956 à Dieppe, en France
Diplômé de l’Ensaama (Ecole nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art Olivier de Serres).

Carrière

1980 – 1985
Collaborateur d’Andrée Putman et de Jean-François Bodin, à l’agence Écart.

1985 – 1995
Directeur des études et du développement de l’agence Andrée Putman, Écart et Écart international.

Depuis 1996
Création de l’agence 4BI, dont il est fondateur, président et directeur artistique.

Depuis 2014
Lancement de sa ligne de mobilier par le biais de la société Bruno Moinard Éditions, dont il est également fondateur, président et directeur artistique.

Distinctions, décorations et ouvrages

2004
Talent de l’élégance au Sommet du Luxe et de la création.

2007
Membre et président de l’Association des peintres et sculpteurs dieppois.

2007
Grande médaille d’Argent de l’Académie d’architecture pour l’ensemble de ses réalisations.

2010
Décoré chevalier de la Légion d’honneur.

2010
Bruno Moinard – L’architecte promeneur, Éditions de La Martinière

2015
Bruno Moinard – Du Trait à la Lumière, Éditions de La Martinière

Les années Écart

Boutiques :
Thierry Mugler (Paris), Yves Saint Laurent (USA), Karl Lagerfeld, Hémisphère (Paris), Barneys New York, Alaïa (Paris et Melbourne), Ebel (Paris, New York et Milan), Carita (Paris), Balenciaga (Paris), Rech (Paris et Londres), Charles Kammer (Paris), corners Tati (Paris), Cacharel enfants (Barcelone), Connoly (Londres), Bally (monde).
Bureaux :
 Karl Lagerfeld (Paris), Éditions du Regard (Paris), Indréco (Paris), Ebel (New York), Arche de la Défense (Paris), CAPC (Bordeaux), la chaîne Arte (Paris), Pastor (Monaco), Exor/Ifint (Paris), Stratorg (Rueil-Malmaison), ministère de la Culture (bureau de Monsieur le ministre Jack Lang, Paris), ministère des Finances (avec les architectes Chemetov et Huidobro, Paris-Bercy), siège social d’Air France (avec les architectes Pistre et Valode), Conseil régional des Bouches-du-Rhône (avec l’architecte William Aslop, Marseille).

Usines :
Lacoste (Troyes), Mendès (Angers).

Habitations privées et hôtels particuliers :
Karl Lagerfeld (Monaco, Paris et Rome), Michel Guy (Paris), Fred Hughes et Andy Warhol (Paris), André Rousselet (Paris), Didier Grumbach (Paris), Zizi Jeanmaire et Roland Petit (Paris), Christina de Liagre (Paris), Monsieur et Madame Stadsbader (Belgique), Jean-Paul Goude (Paris), Pierre Boulez (Paris).

Appartement de Monsieur le président de la République François Mitterrand, Palais de l’Élysée (en collaboration avec Philippe Starck, Paris).

Hôtels :
Morgan’s (New York), Saint James Club (Paris), im Wasserturm (Cologne), Le Lac Hotel (Tokyo), Sheraton Hotel (avec l’architecte Paul Andreu, Roissy).
Restaurants :
 Bâtiment français de l’Exposition universelle (avec les architectes Jean-Paul Viguier et Jean-François Jodry, Séville), Orchid Club (Kobe), Le Bon Marché (Paris), Café Français au MoMA (New York), Opium (Tokyo), hôtel Saint James (Paris).
Design :
 Avion Concorde pour Air France, aménagement intérieur de cinq avions.

Musées, galeries, fondations :
CAPC (avec les architectes Pistre et Valode, Bordeaux), Ebel -Villa Turque de Le Corbusier (Suisse), Fondation Cartier (avec l’architecte Jean Nouvel, Paris), Musée des Beaux-Arts (Rouen), Isy Brachot (Paris).
Bâtiments religieux :
 Primatial de Lyon.

Mobilier :
Licences Andrée Putman : mobilier pour les 3 Suisses, luminaires Lumess, console et lampadaire « La Lune », banc modèle CAPC pour Tectona, mobilier « Rue du Bac », lavabo et robinetterie « Morgan’s ».

Scénographies :
SAD (Paris), Ebel (Bâle), VIA aux Arts Décoratifs (Paris), « Ferrari », Fondation Cartier (Jouy-en-Josas), « In Black and White » (USA).